RESTE CONFORME A LA LEGISLATION. 

 

 

Les termes que nous utilisons dans la vraie vie comme sur internet (et j'ai envie de dire SURTOUT sur internet!) sont primordiaux! Quelques principes très importants :

NOUS NE SOMMES PAS MEDECIN !

Ni médecin, ni aromathérapeute, mais bel et bien CONSEILLER. Notre rôle de conseiller ne nous permet ni d'établir un diagnostique, ni d'utiliser des termes tels que "soigner" ou "guérir", de même que les noms des maladies, par conséquent IL EST TRES IMPORTANT D'APPRENDRE A PARAPHRASER!

“L’huile essentielle de Menthe Poivre soigne les migraines” —-> “elle soulagera les maux de tête”.

”Lhuile essentielle DiGize guérit les reflux gastriques” —-> “elle soulagera les douleurs dûes à une digestion difficile”.

Tu piges?

Ensuite, assure toi que la personne qui vient te demander conseil ait vu un médecin avant : tu ne pourras en aucun cas lui proposer une solution complémentaire ou alternative si la médecine n'a pas posé un nom sur le maux.

PRIMORDIAL : Toujours questionner sur l'état de santé général : enceinte, contre indication, problèmes particuliers...

ETABLIR UN CLIMAT DE CONFIANCE

Pour établir ce climat de confiance, il faut communiquer avec la personne qui vient vous voir.

Lui montrer que tu utilises les produits sans crainte et que tu es toujours là pour l'accompagner.

Explique lui clairement ton rôle, complémentaire à son médecin.

Ecoute la : si elle vient te voir, c'est qu'elle a d'abord besoin qu'on l'écoute, car elle souffre d'un mal qu'elle ne peut partager simplement. L'écouter c'est lui montrer qu'elle peut compter sur toi.

 

CE QU ON NE PEUT PAS FAIRE

  • pas de diagnostique
  • il est interdit de vendre des synergies que nous aurions nous-même faites. Pour ce faire il faut déposer un brevet (qui au passage coute un bras)
  • le praticien n'applique JAMAIS une huile essentielle sur le client ! A moins d'être diplômé en massages professionnels (et encore!) c est le client lui-même qui se l'applique.
  • JAMAIS D'INJECTION (ça paraît évident mais je préfère le rappeler)

CE QU ON EST OBLIGE DE FAIRE

  • Avoir un statut (micro entreprise, VDI rattaché au RSI, SASU...)
  • Chaque protocole doit être notifié PAR ECRIT
  • Noter sous chaque protocole que ce n'est pas une ordonnance et ne substitue pas à un avis médical. Ce n'est qu'un conseil !! (cela vous protège aussi, si la personne à qui vous avez conseillé de prendre 3 gouttes d'HE par jour, en prend 10 pour « aller plus vite »... Ca peut arriver!)
  • Faire une déclaration à la CNIL si tu collectes des informations sur tes clients, et les en informer.