SOMMEIL ET HUILES ESSENTIELLES

Bonjour à tous,

          Je suis une nouvelle fois ravie de venir vous écrire quelques lignes sur ce blog. Aujourd’hui je viens non seulement vous parler d’un sujet important, mais aussi d’un sujet qui me tient énormément à cœur, à savoir le sommeil.

          C’est un sujet important pour moi car j’ai commencé à souffrir très jeune de troubles du sommeil. Quand j’ai découvert les huiles essentielles et que j’ai découvert que ces dernières pouvaient m’aider à retrouver une qualité de sommeil, je n’avais qu’une hâte c’était de trouver quelque chose qui me convienne.
          C’est tout naturellement que j’ai commencé par utiliser l’huile essentielle de lavande. Une goutte sur l’oreiller et il est vrai que pour s’endormir, il me semble qu’il n’y a pas mieux. Cependant, bien que je trouvais le sommeil facilement, mes nuits continuaient d’être morcelées. Lors d’une rencontre avec l’équipe Young Living et Corinne (la personne qui a introduit notre Céline chez Young Living), cette dernière nous a fait passer un zytoscan, les résultats me concernant ont alors largement mis en évidence mes troubles du sommeil, et l’huile qui me convenait à ce moment-là était le Cèdre de l’Atlas (cedarwood), Corinne m’avait alors expliqué qu’utiliser la lavande c’était bien, mais que ce n’était pas ce qui me convenait… J’ai compris plus tard que la lavande favorisait surtout l’endormissement, et que ce dont j'avais besoin c'est de quelque chose qui agisse sur la qualité de mon sommeil… Bref, je suis rentrée chez moi, j’ai attrapé ma bouteille de Cedarwood et j’en ai appliqué une goutte sous le gros orteil comme elle me l’a conseillé. Le résultat a été sans appel, j’ai dormi comme un bébé qui fait ses nuits, c’est-à-dire sans me réveiller à plusieurs reprises… Finalement mon rituel du coucher est devenu le suivant, lavande sur l’oreiller pour s’endormir et Cedarwood sous le gros orteil pour la qualité de sommeil. Une semaine par mois en revanche je ne les utilise pas pour respecter ce que l’on appelle la fenêtre thérapeutique, c’est-à-dire un temps pour laisser le foie se reposer et éviter le phénomène d’accommodation.

A CHAQUE MEMBRE DE LA FAMILLE SES HUILES

         Comme je vous l’avais déjà dit dans un précédent article, ma fille aussi connait quelques troubles du sommeil, à vrai dire, les troubles de l’endormissement sont les plus présents mais ils ne sont pas seuls. J’’avoue que si elle avait pu hériter d’autre chose de moi j’en aurais été plus que ravie ^^.
La synergie Lavender + Peace & Calming II + Camomille Romaine
Appliquée en massage sous les pieds, elle l’a beaucoup aidée à retrouver le calme nécessaire à son sommeil. J’en parle au passé, car suite à une fenêtre thérapeutique, j’ai eu envie de changer de synergie. Après quelques recherches j’ai décidé de tester autre chose.
 Ylang-ylang + Lavender
Cette synergie je l’utilise en diffusion pendant une demi-heure avant qu’elle aille se coucher. L’Ylang-ylang est une huile essentielle qui calme les nerfs et apaise les angoisses.

           En ce qui concerne mon mari, que ce soit clair, lui, les troubles du sommeil connait pas, à la rigueur je pourrais soupçonner de l’hypersomnie tellement son sommeil est aux antipodes du mien. Ceci dit, en plus de me rendre totalement jalouse de son sommeil, il rythme mes nuits car il RONFLE ! Alors déjà quand on n’arrive difficilement à s’endormir, mais qu’en plus on a un homme qui se prend pour une pétrolette la nuit, je vous raconte pas…
Dans un premier temps il a testé l’huile essentielle de citron contre les ronflements, diluée à 50 :50 dans de l’huile d’amande douce, il suffit d’en appliquer une goutte avec un coton-tige dans chaque narine (propre). Sincèrement, j’ai été bluffée (encore), le seul hic, c’est qu’au petit matin, les effets s’estompent et il faut que monsieur soit motivé à se nettoyer le nez tous les soirs et à s’appliquer une goutte dans chaque narine (oui je sais dit comme ça, ça fait sourire, mais je sais de quoi je parle ^^).
Et puis il y a quelques mois, Valor II a fait son grand retour ! Après plusieurs jours de ronflements incessants, un soir, j’ai attrapé Valor II, une bille Aroma Glide, et hop dessus, je lui ai tendue en lui demandant de s’en mettre sous le gros orteil, et miracle… Pas un ronflement de la nuit ! Je vous garantis que je repère sans aucun problème les périodes de pause…

JE RECAPITULE

Pour aider à l’endormissement vous pouvez utiliser :
- La lavande, 1 goutte sur l’oreiller au moment de se coucher.
- Peace and Calming, 1 goutte sous les pieds
- Stress away, en diffusion, ou en application derrière les oreilles au moment du coucher
- Bonus : Si vous avez du mal à vous endormir parce que vous n’arrivez pas à arrêter la machine à penser au moment du coucher, vous pouvez vous appliquer une goutte de menthe poivrée sur les tempes (comme pour les maux de tête, oui, oui ^^), attention les yeux ceci-dit.

Pour retrouver une bonne qualité de sommeil vous pouvez :
- Mettre une goutte de Cedarwood sous le gros orteil
- Mettre une goutte de Valor (ou Valor II) sous le gros orteil.

Pour lutter contre les ronflements vous pouvez :
- Diluer à 50 :50 dans de l’huile d’amande douce, de l’huile essentielle de citron, à appliquer dans une narine propre avec un coton tige au moment de se coucher.
- Appliquer Valor (ou Valor II), sous le gros orteil au moment de se coucher.

Cette liste est une liste non exhaustive d’huiles essentielles qui peuvent avoir une influence sur le sommeil, cependant, j’ai tenu à ne vous partager que des huiles que moi-même ou certains de mes proches avons testé.

CADEAU – RECETTE DE BRUME D’OREILLER

Pour vous remercier de m’avoir lu jusqu’ici, je vous offre une recette de brume d’oreiller qui sent très bon, très simple à réaliser et qui ne demande que très peu de matières premières. Il vous faudra donc pour 30 ml :
- 12.5 ml d’hydrolat (de lavande, de fleur d’oranger, de camomille)
- 15 ml d’alcool modifié
- 15 gouttes d’huile essentielle de lavande
- 10 gouttes d’huile essentielle de mandrine (tangerine)
- 5 gouttes d’huile essentielle de marjolaine (marjoram)

Mélangez le tout dans votre flacon pschitt pschitt et vaporisez votre oreiller au moment du coucher. Bien secouer avant chaque utilisation !

J’espère que mon article vous aura plus et qu’ils pourront vous aider à retrouver le sommeil si vous en avez besoin.

Je vous souhaite un excellent week-end reposant ;)
A très vite, 
Céline.