Mes Périgrinations de quinqua ou Les petits bonheurs de la pré-ménopause...

Pré-Ménopause et huiles essentielles

Bonjour à toutes et tous,

Ici Pascale au clavier, quinqua parisienne, mariée, maman, coach, chef d’entreprise… et Conseillère Bien-Etre Young Living, une activité qui vient se « fondre » dans mon activité d’accompagnement du changement.

De quoi allons-nous parler ? et bien justement nous allons parler de changement et plus précisément de cette période qui, aux alentours de 45-47 ans attends toutes les femmes, j’ai nommé la pré-ménopause. Cette période plus ou moins longue, sera suivie par la ménopause, qui sur un plan physiologique correspond à l’absence de règles pendant 12 mois consécutifs.

Petite précision avant d’aller plus loin, si je témoigne de ma propre expérience et de mon vécu, il est clair que chaque femme vivra ce passage à sa façon, tant sur le plan physique, que sur le plan psychique, émotionnel et spirituel. Il n’en reste pas moins vrai que la période de 47 ans à 51 ans est en Médecine Traditionnelle Chinoise une période de mutation énergétique, que Carl Gustav Jung, le père de la psychologie des profondeurs, appelle aussi la crise de milieu de vie. Cette étape, communément appelée la crise de la cinquantaine, homme et femme la traverseront, et la vivront plus ou moins consciemment. Pour les femmes, à la ménopause, qui n'est pas une maladie mais bien un passage, s'ajoute donc cette mutation énergétique qui est souvent ignorée. Est-ce la raison pour laquelle ce passage est si mal compris et donc si mal accompagné, je le crois.

Pour conclure cette entrée en matière, il semblerait que seules les femmes occidentales souffrent des maux dont je vais vous parler. En Asie, seulement 20% des femmes souffrirait de troubles de la ménopause. On peut donc légitimement s’interroger sur nos modes de vie là encore…

Bouffées de chaleur, céphalées, perturbations du sommeil, prise de poids, teint brouillé, rougeurs,  humeur en dent de scie avec manque de patience et agacement permanent, irritabilité, crises de larmes et ras le bol généralisé, sur fond de fatigue, de lassitude et de lourdeur, voici comment j’ai vécu les 12 premiers mois… de ma pré-ménopause (alléluia la sécheresse vaginale m’a été épargnée… ! du moins pour le moment).

... en somme, j’étais en pré-ménopause, aucune professionnelle ne me l’avait confirmé, ni ma gynécologue, ni mon médecin généraliste, ni les gentilles copines dans mon entourage. Bref, c'est dans la solitude, et pleine d'interrogation que je suis entrée dans cette période, avec mes inconforts et mon mal-être. Autour, silence radio, omerta totale, regards gênés, même mon ami Google est resté silencieux, rien, nada, niet. On dit que les femmes aux prises avec leurs hormones peuvent entrer dans des colères étonnantes. Ce fut le cas... jusqu'au jour où j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes,  déterminée à trouver des solutions naturelles et efficaces. Nous étions en janvier 2016.

Depuis, je n'ai rien lâché, j'ai persévéré et j'ai fini par trouver MES SOLUTIONS... du côté Green de la force et je ne me suis jamais sentie aussi vivante, en santé, épanouie et pleine d’énergie.

... j'ai changé d'alimentation, adopté de nouvelles habitudes durables et efficaces, jeté tous mes produits cosmétiques conventionnels, jeté tous mes produits ménagers, repris le sport 3 fois par semaine, mis en place des nouvelles routines autour du yoga... et puis en août 2016, je sautais dans l'aventure  du marketing de réseau alors même que j'aurai très bien pu me contenter de ma tranquille petite vie bourgeoise. J'ai également décider de reprendre mon activité de coach, de mettre fin à mon association de Scrapbooking, liquidé ma boutique sur Little-Market, repris le chemin de formations certifiantes en Aromathérapie, en Normalisations Énergétiques, en Médecine Traditionnelle Chinoise et en Naturopathie... 

Bref, une nouvelle page est en train de s’écrire… un pas à la fois… loin des très loin des produits bourrés de perturbateurs endocriniens dont on parle tant, mais dont personne ne prend la peine d'expliquer concrètement comment ils sont en train de bousiller notre santé. Pour ma part, il n'y a plus de temps à perdre... 

Voici maintenant, comment les huiles essentielles YOUNG LIVING et leurs produits dérivés répondent à mes besoins de produits PROPRES, SAINS parmi les meilleurs sur le marché mondial et surtout comment au quotidien, ils  ont contribué et contribue encore aujourd’hui à me faire vivre cette mutation avec le sourire, de l’énergie et une sacrée putain envie de vivre et de m'accomplir en tant que femme.

SUR LE PLAN PHYSIQUE :

  • Perturbations du sommeil et humeur = toute période de changement, de transition, voire de mutation comme la ménopause, engendre énormément de stress. Dans un premier temps, j’ai donc choisi d’agir en priorité sur le système nerveux, afin de réguler mes humeurs avec frankincence et orange. Par effet de boule de neige, c’est ainsi mon sommeil qui a pu commencer à se normaliser avec des nuits véritablement réparatrices, 1 gélule par jour avec de l’huile d’olive, le soir.
  • Détente musculaire, je fais des cures de magnésium soit du MagnéB6 soit le complexe SuperCal de Young Living. Si les muscles sont plus détendus, l’énergie circule mieux, si en plus vous dormez mieux c’est mathématique, l’énergie circule mieux, vous êtes plus efficace.
  • Bouffées de chaleur = peppermint en journée et à l’extérieur c'est-à-dire quand je ne suis pas chez moi. Elle est toujours sur moi, partout, tout le temps, pour me rafraîchir, pour le focus mental. Une goutte au creux de la paume et les mains en cathédrale sous le nez. Sur mon bureau, un spray d’eau florale de Clary Sage de Young Living, que je pschitte directement sur le décolleté et le cou quand je sens que dame bouffée arrive inopinément. L’arrêt total du gluten et du sucre, la relaxation avec respiration abdominale me sauvent également. Bien sûr la pratique de la méditation de pleine conscience ainsi que  l'arrêt de toute activité en cas de grosse fatigue, m'aide énormément jusqu'à disparaître quelquefois pendant plusieurs semaines.
  • Douleurs lombaires et spasmes, je me masse les lombes et le ventre avec Clary Sage.
  • Céphalées, chez moi, le mal de tête est le plus souvent digestif (je me sens nauséeuse) ce qui m’a été confirmée par mon ZytoScan, mes meilleurs amies sont donc Aromaease et Di-Gize. Je précise ici que la notion de digestion est autant alimentaire qu’émotionnelle ! Digérer (estomac) et intégrer (intestins) les événements, les contrariétés, les expériences, les apprentissages...etc.
  • Souci de peau, si j’ai agi de l’intérieur via un changement alimentaire radical, j’ai également viré tous mes produits de soin et tout mon maquillage conventionnel. Aujourd’hui, j’utilise un savon saponifié à froid et Orange Blossom de Young Living, des eaux florales de Lavande et Sauge Sclarée de chez Young Living, de l’huile végétale de jojoba, un spray à base de Frankincence, ma lavande et tea-tree pendant les périodes de détox notamment du printemps. Et c’est tout.

 

LE PLAN PSYCHO-EMOTIONNEL :

A partir du moment où j'ai pu stabiliser mon système nerveux, je n'ai plus jamais eu de perturbations d'humeur d'origines hormonales. 

Pour autant, une huile a été pour moi très précieuse, et elle l'est toujours, il s'agit d'ACCEPTANCE…  elle me permet de faire un pas à la fois vers la sagesse,  de devenir cette Sage Femme dont parle la Tradition, de celle dont la mission consiste à accoucher les âmes. 

Et je pourrais vous parler encore des heures… de toutes les huiles essentielles YOUNG LIVING que j’ai travaillés et que je travaille avec les femmes que j’accompagne en consultation, pour des soucis liés à leur ménopause, à leur féminité ou à leur sexualité. Parmi elles, on trouve LadySclareol, Endoflex ou Sclaressence. Je fais ici une petite précision. Je n'ai jamais conseillé ces huiles sans établir au préalable un ZytoScan et je n'en parlerai pas ici car elles sont si puissantes que leur utilisation demande un accompagnement averti et sur mesure.

Pour conclure, ce très très long article, j’ai souhaité en vous partageant mon expérience, un peu comme le colibri, juste faire ma part. J'ai découvert à mes dépens, que la pré-ménopause et la ménopause sont encore aujourd'hui des sujets tabous !

Je me suis beaucoup interrogé à ce sujet... Comment en 2017, nous pouvions encore être à ce point silencieux ? Pudeur des femmes ? Peur de parler... ? Et puis petit à petit, j'ai entrevu un début de réponse... que je partagerai un jour prochain, ailleurs, car ce n'est pas nécessairement le lieu par ici.

En attendant, je vous invite à prendre soin de vous ; prendre soin de soi, pour moi commence par le désir réel de se connaitre. On reproche quelquefois à nos hommes, de ne pas nous comprendre, de ne pas nous écouter. On peut même passer une partie de sa vie à attendre qu’ils répondent à nos demandes, qu’ils satisfassent nos besoins et nos désirs, sans même les exprimer. Mais les connaissons-nous nous-mêmes ? Savons-nous nous écouter ? Connaissons-nous assez notre corps, son fonctionnement ? Respectons-nous nos rythmes ? Nos besoins de sommeil ? Savons-nous comment prendre du plaisir ? Donnons-nous à notre corps la nourriture appropriée, celle qui va nous donner de l’énergie et donc de la santé ? Prenons-nous le temps de ralentir, de faire des pauses quand notre corps le réclame ? Savons-nous encore ne rien faire sans culpabiliser ? Savons-nous dire non ? Savons-nous dire oui ? Savons-nous nous affirmer ? Savons-nous nous aimer tout simplement ? 

... à chacune d’entre nous d’y répondre, ou pas, un pas à la fois. Aujourd'hui, je sais prendre soin de moi et de ma vie, vraiment. C'est la raison pour laquelle,  j'ai choisi de guider les pas de toutes celles qui veulent réellement et sincèrement apprendre à prendre soin d'elles.

Je vous remercie infiniment d'être arrivée jusque-là... j'aurai voulu faire plus court, je n'y suis pas parvenu. C'est une sujet qui me tenait à coeur. J'en reparlerai plus en détail, dès que j'en aurai l'occasion sur mon tout nouveau blog. Il est tout neuf, il est imparfait, incomplet et pour autant, je vous y accueillerai avec plaisir... à moins que ne préfériez ma page FACEBOOK ou INSTAGRAM.

Prenez soin de vous et au plaisir.

Pascale Barbaud